Les voeux de Sr Sandrine Gilles comme une note sur une portée musicale

Le 7 octobre dernier, sœur Sandrine Gilles faisait profession perpétuelle chez les Sœurs salésiennes de Don Bosco. Le temps de fête autour des vœux à Farnières a duré trois jours du vendredi 6 au dimanche 8 octobre 2017. Quelques notes de musique qui vont changer sa vie.

Le vendredi 6, une veillée spirituelle rassemble une soixantaine de personnes dans la chapelle de Farnières : jeunes du Mouvement Salésien des Jeunes, du Campobosco, du VIDÈS, d’Ephata, du patro, des oratoires… et adultes de la Famille SalésienneVolontaires de Don Bosco, Salésiens de Don Bosco, Salésiens Coopérateurs, amis de Farnières, famille et amis de Sr Sandrine.

Plusieurs témoignages évoquent leur engagement en réponse à l’appel de Dieu : leur vocation religieuse salésienne, l’amitié fidèle, l’implication dans la Famille Salésienne. Durant la marche silencieuse dans la nuit jusqu’à l’étang, nous avons déposé des bougies flottantes symbolisant les personnes qui sont lumière dans nos vies.

Lfma-voeux-sandrine-002-e samedi 7 octobre matin, les enfants de 5-11 ans sont invités à un voyage autour du monde avec Don Bosco et Marie-Dominique : Frère Pierre-Jean et Sœur Anne Méjat. Dans l’église paroissiale de Vielsalm, les voix et les instruments de musique des jeunes de Louvain-la-Neuve et de Farnières s’accordent.

« Le oui de sœur Sandrine vient de loin »

La célébration commence par cette belle introduction qui donne le ton : Le « oui » que Sr Sandrine dit vient de loin… Il a sa source dans le « oui » de Dieu à l’humanité. Un « oui » qui comme un chant d’amour ne cesse de donner et redonner la vie, et d’appeler l’homme à joindre sa voix à la mélodie. Ce « oui » de Dieu est comme une portée musicale sur laquelle toutes les notes de la vie de Sandrine peuvent prendre place et trouver leur sens.

Le « oui » comme une portée musicaleIMG_6547

Sur cette portée, il y a les notes de Sandrine et il y a aussi des notes qui lui ont été données par sa famille, les personnes qui l’ont accompagnée, les jeunes… C’est l’ensemble de ces notes qui constituent le « oui » d’aujourd’hui. Sandrine choisit de répondre à Dieu, non pas en donnant une note ou une mélodie passagère, mais en donnant toute la partition. Comme tant d’hommes et de femmes, comme Don Bosco et Marie-Dominique.

C’est sur cette portée musicale inscrite sur une toile que Sr. Sandrine s’allonge, face contre terre pendant la litanie des saints. Cette attitude de prostration exprime la vénération devant la grandeur de Dieu et le désir d’abandon entre ses mains.

Après cette célébration, l’assemblée est invitée à l’apéritif préparé par les Salésiens Coopérateurs de Farnières, aidés par des sœurs de la province, dans les salons du château du Domaine de Farnières, suivi du repas de fête avec plus de 200 personnes.voeux de Sr Sandrine 7.10 (3)

Voici quelques extraits de l’homélie du P. Gérard Durieux, sdb pour conclure :

« Va, va vers les jeunes, Sandrine et tous ceux qui croiseront ton chemin, dans Sa Paix et Sa Joie ! Continue à faire confiance à la voix du Souffleur, de l’Esprit qui est Dieu en toi, comme une source d’inspiration… Tes sœurs, tes amis, tes parents t’accompagnent et comptent sur toi. Bonne route ! Que le Seigneur achève en toi ce qu’Il a commencé… ».

Les provinciales d’Europe et du Moyen-Orient réunies à Farnières

IMG_1690 (réduiteDu 14 au 20 septembre, une rencontre de Famille a réuni 23 Provinciales venues de toute l’Europe et du Moyen-Orient, dans la belle nature verte et captivante de Farnières.

Les journées ont été vécues dans une grande unité d’intention et un partage ouvert, serein, profond et unique. L’expérience inédite, a été guidée par le jésuite Graziano Calci et Madame Luisa Rossi. ESDAC (www.esdac.net) est la méthode avec laquelle ils ont mené nos réunions.IMG_1417

La PAROLE DE DIEU a été priée, contemplée et partagée à partir des pistes de réflexion qui ont à chaque fois donné vie à la Parole.  Et cette parole priée illumine le cœur et l’ouvre de plus en plus au sens profond de ‘qui nous sommes ?’, ‘à quoi nous sommes appelées ?’ et ‘comment le mettre en œuvre ?’. Elle nous a introduit jour après jour à une vraie connaissance de nous-même, personnellement et communautairement.

Cette expérience vécue en commun nous a permis de récolter des fruits de proximité, de connaissance réciproque, de croissance intense entre nous et aussi de solidarité.   Œuvres, Sœurs, jeunes et laïcs, tout était objet de notre réflexion et de notre prière, dans nos rencontres personnelles, en petits groupes ou en assemblée. 20170916_142618Nous avons eu la joie de rencontrer les jeunes du Mouvement Salésien des Jeunes, réunis pour une formation sur le site de Farnières.

Nous avons consacré l’après-midi du 19 et la journée du 20 pour nous rencontrer au niveau des 3 Conférences inter-provinciales européennes : CIEM, CIEP, CII pour préparer l’évaluation triennale que nous vivrons ensemble à Rome en janvier 2018 afin de vérifier le chemin parcouru depuis le chapitre général. L’arrivée de Mère Yvonne Reungoat, responsable Générale, par sa présence maternelle et ses paroles de sagesse, a renforcé l’esprit de famille. IMG_1563 réduitAussi, nous avons eu la joie de vivre un temps de rencontre en famille salésienne : frères salésiens, jeunes, et salésiens coopérateurs !

Ce fut vraiment une rencontre qui forme et qui transforme !  Les moments inoubliables passés ensemble, unies dans l’esprit salésien, marqué de simplicité, de prière et de tant de fraternité, ont rechargé chacune de nous d’enthousiasme pour la mission en faveur des jeunes.

Nous avons même rejoint Ste Marie-Dominique Mazzarello, en lui exprimant nos désirs les plus profonds et en les lui faisant parvenir par des ballons blancs lâchés dans le ciel de Farnières.

IMG_1355 format 2000