Prière-Montagne : une bouffée d’oxygène !

Témoignage d’une participante au camp Prière-Montagne. 

IMG_20170719_094438 copie 2Prière Montagne est pour moi une belle bouffée d’oxygène pour pouvoir se reconnecter à l’essentiel, oublier les soucis et les tracas du quotidien.

C’est également l’occasion de redécouvrir la richesse de la vie fraternelle, en simplicité, loin de notre confort « cocooning » de la maison.

IMG_20170723_135648C’est le moment propice pour prendre le temps de rencontrer des personnes venant de tous horizons, qu’on ne prendrait pas la peine de découvrir au coin de la rue dans notre vie de tous les jours.

À 2000 mètres d’altitude, on ne peut que s’émerveiller et se laisser surprendre par la beauté de la nature et la grandeur de la montagne. DSC07690

Cet environnement peut parfois nous pousser à nous dépasser face à certaines peurs comme un léger vertige. Dans des moments comme cela, l’entraide et la force du groupe, sont les moteurs qui font vite oublier notre faiblesse ou l’obstacle.

IMG_20170723_140935

 

Mais que serait ce camp sans l’essentiel qui est Dieu. Grâce aux différents enseignements, aux temps de prières personnels et aux accompagnements nous pouvons nous « (re)découvrir », « approfondir », notre foi, notre relation à Dieu.

Dernier petit conseil pour la route laissez-vous surprendre et osez l’aventure.

Fanny.20170723_163920 copie 1

Les « Sac’Ado » en pleine nature

Camp Inter Jeunes de l’Est : C.I.J.E.

IMG_20170720_160833 copie 1Ce fut un camp merveilleux, en pleine nature. Le groupe « Sac’ Ado » auquel j’ai participé avait comme but de faire découvrir la nature aux jeunes par la marche, la convivialité et l’apprentissage du vivre au quotidien autrement puisque dépourvu du confort.

Dormir sous la tente ou à la belle étoile, aller chercher de l’eau pour les douches et la vie de chaque jour, nous a permis d’apprécier le fait d’avoir un robinet IMG_20170722_175413 copie 2chez soi qu’il suffit d’ouvrir pour avoir l’eau.

Nous avons vécu ensemble une très belle aventure qui nous a laissé la richesse de l’amour fraternel construit au jour le jour pour avancer soudés.

Pour ceux qui souhaitent vivre une telle aventure, je vous donne rendez-vous sur le site du C.I.J.E

IMG_20170722_190529 copie 3Sr Marthe

Stage d’été à Farnières

20645503_449518015428527_7254942949072776303_o copie 1Du lundi 7 au vendredi 11 août 2017, les sœurs salésiennes de Notre Dame au bois ont accueilli chaque jour de 8h30 à 16h30, 29 enfants de 4 ans 1/2 à 10 ans, animés par une équipe de 8 à 9 jeunes de l’oratoire, avec Sr Chantal, Sr Thérèse-Nga et Sr Dominique.
La matinée commençait par le jingle en plein air, pour nous mettre tous en forme !!!
20690098_449518218761840_6652602518573509410_oLe thème, cette année : « A la recherche de nos talents », nous a conduit à monter un spectacle pour les familles, le vendredi soir, pour clôturer notre semaine.
Le matin, les enfants avaient un premier atelier au choix : Théâtre, danses, multi sports et multi média, puis un atelier tournant : Cuisine, chants et bricolage. Ils ont ainsi au fil des jours, composés leurs différents numéros d’acrobaties, jongleries, marionnettes, vidéo et danses… Ils ont aussi réalisé de très bonnes pâtisseries pour les goûters : gâteaux, tartes, crêpes…
20689989_449518058761856_1978455300357455107_o copie 2L’après-midi, nous participions tous à un grand jeu, stratégo dans les bois, jeux d’eau, tournoi multi sports, une animation accrobranche en forêt pour les plus grands et promenade pour les autres enfants. Nous terminions notre journée par la météo des sentiments : Qu’est-ce que j’ai préféré aujourd’hui ? Quelles sont mes émotions, mon ressenti ? Tristesse, fatigue, joie, peur, bonheur…
A l’unanimité, les enfants étaient heureux du vécu et attendaient avec impatience les surprises du lendemain ! Chacun a été fidèle au rendez-vous quotidien, jusqu’au bout !

Fête du lac à Vielsalm

Les Salésiens Coopérateurs, les jeunes de l’Oratoire et les sœurs de Vielsalm 2 bisFarnières ont tenu un stand à la fête du lac à Vielsalm le Dimanche 13 Août 2017 pour faire connaître la vocation du Salésien Coopérateur et pour rendre visible l’oratoire avec ses diverses activités proposées aux jeunes du secteur.

C’est aussi l’occasion de récolter un peu d’argent pour financer les projets de l’oratoire avec la vente de barbe à papa, de pop corns, de brochettes de chiques.

vielsam 1 bisNotre stand a créé une certaine ambiance et beaucoup de personnes se sont arrêtées pour demander des informations, pour regarder les jeunes danser. Certains enfants ayant participé au stage d’été se sont d’ailleurs joints à la danse.

Vielsalm 3 bisCe fut une belle journée au cours de laquelle la joie était bien présente dans les cœurs et sur les visages de ceux et celles qui ont participé à cette journée.

Tout ce qui est semé portera du fruit nous en sommes persuadés.

Suite des activités d’été !

La plaine de jeux Don Bosco de Ganshoren

Ils sont 80 jeunes de 6 à 15 ans. Une dizaine d’apprentis animateurs de 16 à 18 ans et 10 autres plus âgés et plus expérimentés les accompagnent.  IMG_5448Parmi ces derniers, quatre soeurs salésiennes et deux animateurs syriens qui apprennent le français.  Pour se faire comprendre, les échanges se font souvent en anglais. Ce qui nous vaudra cette naïve affirmation d’un des enfants : « au camp VIDES tous les animateurs sont anglais ! » La joie et l’enthousiasme ne manquent pas. Au programme, grands jeux, ateliers créatifs, ballade à vélo, IMG_5423sorties à la ferme, à la mer, à la piscine. Une découverte des abeilles étonna beaucoup les enfants lorsque le guide leur expliqua que sans cet insecte,  ils ne pourraient plus porter de Tshirt, ni manger de pain ! En effet, ce sont les abeilles qui transportent le pollen et rendent les plantes fécondes. Sans elles, pas de grain ni de coton !… Les après-midi de ces deux semaines servent aussi de lieu de stage aux trois futurs volontaires Vidès qui partiront dans un pays du sud dès octobre ou dans un an !…

Sr Joëlle

Le camp des scouts de MENZEL BOURGUIBA

Le camp d’été des scouts de l’école des sœurs de Menzel Bourguiba en Tunisie s’est tenu du 13 au 15 juillet autour du thème : « Apprendre et vivre en amitié ».  19958880_1602602043106956_602691435355827517_nChaque matin, la journée commençait par le lever du drapeau et une parole qui nous accompagnait tout le long du jour !  Une première journée s’est déroulée à l’école de Menzel Bourguiba avec différentes activités : formations, activités manuelles, jeux, chants, …

Le deuxième jour s’est passé en famille salésienne chez nos frères salésiens à 20046390_1603952579638569_4331318257535505153_nLa Manouba Tunis. Au programme : des slogans, des jeux en tous genres (même des jeux d’eau) et des échanges avec les élèves du lieu.

Le troisième jour, nous sommes allés au point le plus septentrional du continent Afrique : le Cap Angela. 19961103_1604859896214504_5830877437501007538_nL’hymne national chanté par les scouts, a résonné sur mer et montagnes. Les scouts ont passé une excellente journée d’activités diverses : baignade, construction de châteaux, jeux de ballons et lancer de cerfs-volants.

Un grand merci à tous les animateurs et animatrices des scouts, les collaborateurs et les scouts de l’école des sœurs !

Sr. Magdalene Synnah

 

Durant ce mois de juillet, il y a eu aussi  :

Le Camp Ephata 14-16 : en Normandie 

Sr Anne 20280671_10209544989155291_8979992245529967408_oMéjat participe avec une équipe à l’animation du camp chantier Ephata 14-16 à Giel

 

 

 

Le Camp interjeunes : 

Sr Marthe a participé au camp interjeunes à Lugny en Saône et Loire. cije-3 Plus d’informations ICI

 

Mais aussi : le camp Prière-Montagne au Val d’Aoste (Italie) et le camp Patro de LLN à Battice et Plombières (Belgique)

D’autres activités auront lieu au mois d’août, dont le Campobosco à Ressins

De belles vacances à la salésienne !!

Formation VIDES : Rencontre, apprentissage et jeux

Nous sommes arrivés le 10 juillet à Ganshoren pour vivre un temps de formation avec Soeurs Pilar et Chantal. Durant cette semaine, nous avons pu rencontrer les jeunes de la plaine de jeux et les animer chaque après-midi. Le matin était le moment où nous étions à quatre pour se préparer à une année à l’étranger que ce soit l’année prochaine ou cette année-ci.

IMG_5298Cette semaine riche en rencontres que ce soit sur le plan éducatif ou sur le plan relationnel, nous a permis de nous ouvrir sur une autre réalité. Les après-midis nous étions donc en présence d’enfants entre 6 et 15 ans ce qui a pu nous former à l’animation avec les jeunes (jeux dans les bois, ballades, musées, piscine etc..). Grâce à cette semaine nous avons eu la possibilité de tisser des liens et de rencontrer des jeunes de notre âge pour atteindre le même but : le bonheur des enfants.

Sœur Pilar, venue tout droit de Louvain-la-Neuve et Sœur Chantal, IMG_5334de Farnières, nous ont aidées à mûrir dans notre choix de partir en tant que volontaire avec le VIDES. Pendant une semaine, tous les matins, nous étions réunis autour de la table pour discuter de la connaissance de soi, des autres, du monde qui nous entoure et bien sûr de l’histoire de la maison salésienne.  En effet, le film Don Bosco nous a appris la pédagogie salésienne et sa manière de s’occuper des jeunes. 153Une journée a été consacrée au choc culturel et comment s’adapter aux différences que nous pouvons rencontrer. Nous avons voyagé à travers le monde pour trouver notre future destination pour accomplir notre mission. Des témoignages nous ont accompagnés pendant la durée de la formation pour nous permettre de visualiser le travail réalisé par la communauté salésienne.

O. et S.

Echos de nos activités d’été… Camps, formations, plaines, …

Le temps des vacances est arrivé ! Mais que font les salésiennes durant l’été?

En voici quelques échos !

Des patronnés au service :

patro préas Grèce tortuesSix jeunes et leurs animateurs sont partis en Grèce pour un projet de sauvegarde des tortues. En plus de leur travail auprès de l’association qui les accueille, ils profitent de quelques visites culturels et détente. Préas TortuesA leur retour ils animeront les plus jeunes dans le camp bâtiment ou prairie en Belgique.

 

Stage icône

151210_icone-1La première semaine du mois de juillet, dans le domaine de Farnières a eu lieu le stage d’icônes de perfectionnement.  La journée a été rythmée par des temps de prière, d’enseignement et d’écriture d’icônes ou de peinture. A travers les temps de perfectionnement, chacun a pu découvrir des aspects de peinture qui permettent d’améliorer le travail d’écriture. Le dernier jour a eu lieu la bénédiction des icônes terminées.

Camp Tunisie à la Marsa au mois de juillet 17

Il y a une cinquantaine d’enfants avec une équipe d’animation composée de 4 jeunes françaises, chainese traduit la marsa 1un jeune camerounais, et une équipe de soeurs de choc : Sr Rosanna, sr Lucia et sr Alexandra de la communauté de la Marsa, sr Marie José qui nous soutient, elle a recruté au dernier moment une jeune de 15 ans Shalese pour faire la traduction, elle se révèle être une formidable animatrice ! Avec elles, il y a aussi sr Marie-Agnès et sr Virginie de la communauté de Lyon. chainese traduit la marsa 2Les enfants sont enthousiastes, simples et heureux d’être là même s’il fait très chaud. Le matin c’est l’animation auprès des enfants et l’après-midi : préparation des animations, rencontre des tunisiens, de l’église locale en Tunisie, des jeunes migrants vivants ici et de jeunes tunisiens qui s’exercent à l’animation… et parfois un plongeon dans l’eau !

Le temps de vacances est aussi un temps de formation :

Sr Sandrine est au Second novicait sandrine juillet 17« second noviciat », un mois qui prépare aux voeux perpétuels. Elle approfondit la spiritualité salésienne en revisitant les lieux sources de nos fondateurs. (Becchi, Castelnuovo, Turin, Mornèse, …) vous pouvez la suivre sur ce lien : Second noviciat sr Sandrine 2017

Sr Anne M. a suivi une session Teenstar sur l’affectivité et la sexualité des adolescents.  L’occasion d’approfondir ce sujet important afin de pouvoir en parler avec justesse et beauté aux jeunes.

 

La suite des activités d’été, au prochain épisode !

 

 

Fête de Don Bosco Ganshoren : Où sont passées les couleurs ?

Ce 11 février 2017, un grand événement se prépare dans la salle de l’Internat Don Bosco de Ganshoren. Ils arrivent au compte-gouttes depuis la fin de la matinée de 16508833_1880523298849252_3128631119392968382_nFarnières, de Louvain-la-Neuve, de Bruxelles et d’ailleurs… Qui ça ? Mais les étudiants du DonBoskot, les jeunes de l’Oratoire, de l’Internat, du Patro, bien sûr ! Tous réunis pour fêter Don Bosco ! Cet après-midi, un défi de taille les attend… Il faut aider Louise, la peintre, à retrouver les couleurs qui ont disparu de sa palette ! Elles se sont disputées et n’ont pas vu que ce sont justement leurs différences qui permettent de réaliser une œuvre harmonieuse, un peu comme dans le beau sketch d’introduction présenté par les jeunes de l’Internat. Heureusement, les enfants se donnent à fond pour récupérer les couleurs avec l’aide de Don Bosco. Dans le jardin de Maman Marguerite, ils traversent un tunnel pour porter des carottes au lapin,16711720_1880523195515929_3776003112443857854_n à Chieri, ils aident Giovanni dans ses « jobs d’étudiant » et, petit à petit, les couleurs regagnent leur place au grand soulagement de Louise. Merci aux étudiants du DBK pour la préparation de ce chouette jeu et à tous les animateurs qui se sont rendus disponibles !

Après les traditionnels gaufres et chocolat chaud du goûter, tout le monde se retrouve à l’église Sainte-Cécile IMG_0556où paroissiens, salésiens coopérateurs, bénévoles, amis de la famille… se mêlent pour former une belle assemblée. Soutenus par la chorale et les instruments, notre joie et notre merci s’élèvent vers le Seigneur qui nous comble d’amour et nous donne de vivre l’harmonie de nos couleurs différentes.

Nous nous retrouvons ensuite pour le souper pasta (toujours aussi excellent). Merci à toutes les petites mains qui ont rendu le service fluide et agréable ! Grâce aux jeunes de Farnières nous découvrons que nous sommes tous des bienfaiteurs de l’œuvre de Don Bosco et nous nous retrouvons munis d’un ticket de loterie. Rassemblés en équipes, nous découvrons les cadeaux que le saint nous a laissés.

Et là, c’est la surprise ! Pas de bibelots inutiles, pas de voyage ou de télé dernIMG_0552ier cri… mais des valeurs salésiennes : joie, foi, amorevolezza, respect, dialogue… Chaque groupe doit faire deviner aux autres sa valeur tout en cachant des mots incongrus. Un fort bourdonnement s’élève dans la salle tandis que les équipes réfléchissent : IMG_0569comment faire deviner présence tout en cachant cyclotron, parapluie et choucroute en composant des paroles sur l’air de Papaoutai ? Les animatrices encouragent, donnent une petite suggestion, réexpliquent les règles… Et c’est dans une ambiance bienveillante que chaque équipe vient présenter son sketch ou sa chanson.

Au final, il aura été difficile de faire retrouver les valeurs, mais qu’est-ce que nous avons ri !

IMG_0588

Et, comme le souligne sœur Geneviève dans le mot du soir, c’est bien cela le principal : la joie de nous retrouver tous en famille et de participer ensemble à la fête grands et petits des quatre coins de la Belgique, tous sur scène dans la bonne humeur en mettant chacun en jeu ce que nous sommes et nos talents.

IMG_0619

Le Patro de LLN : le plaisir qui te construit !

Le Patro de LLN : le plaisir qui te construit !

Rencontre avec trois animateurs passionnés : Céline, Christophe et Arnaud.

IMG_3665Depuis une bonne dizaine d’années, le Patro des sœurs salésiennes de Don Bosco apporte joie et croissance à de nombreux jeunes de la région de Louvain-la-Neuve. Cette année encore, ils sont une septantaine d’inscrits fidèles aux activités proposées par les différents staffs : « Benjas » (6-9 ans), « étincelles » (9-12 ans), « conquérants » (12-16 ans) et les « pré-animateurs » (16-17 ans). IMG_3657Chaque staff bénéficie d’une autonomie dans ses projets tout en restant en lien étroit avec l’ensemble du groupe sous le regard bienveillant des sœurs (Photos : Orignal et Tangara en animation lors du dernier week-end).

Un esprit de famille incomparable

Un mot revient très souvent dans la bouche de nos trois animateurs : le Patro, c’est vraiment une famille. En effet, confie Orignal (alias Arnaud), « le Patro, c’est bien plus que des réunions ! C’est beaucoup d’amitié en dehors aussi ! Perso, je vis tout le temps le Patro ! ».12800308_988803881189802_2198117407763991974_n Tangara (Céline) a découvert le Patro en y faisant l’intendance : « Très vite, j’ai vu que cet esprit de famille était plus fort que dans beaucoup d’autres mouvements de jeunesse. Il y a une touche de convivialité typiquement salésienne ! ». DSCN7868Cet esprit de famille unique, Margay (Christophe) l’expérimente surtout par les jeux avec les animés : « C’est un véritable amusement pour moi. Je joue tellement avec les enfants qu’on m’a surnommé “la quatorzième étincelle” ! ».

Une « école de vie » ouverte à tous

Lorsqu’on leur demande encore ce qui fait la spécificité du Patro Don Bosco, tous trois soulignent deux valeurs particulièrement présentes. Il y a d’abord l’ouverture du groupe à tous les milieux et le coût très démocratique pour pouvoir y participer. Ce mélange favorise la communication et constitue une richesse essentielle pour tous. DSCN7565Ensuite, une forme d’autorité bien dans la ligne de Don Bosco : « ici, l’autorité découle naturellement de notre amitié les uns pour les autres. Il y a moins de rapport hiérarchique qu’ailleurs et cela marche car chacun se sent aimé et responsabilisé ! ». Une belle ligne de croissance !

Des souvenirs … et des projets

Pas de doute, nos trois amis n’ont aucune raison de vouloir quitter le Patro Don Bosco ! Les liens sont forts et les joies bien nombreuses. Entre les « câlins collectifs » vécus à la fin du camp avant de se séparer (Orignal), « les attroupements de “ benjas” sur mon matelas » pour la lecture d’histoires (Tangara) et « les parties de cache-cache interminables qui me forcent à m’arracher du dortoir pour préparer d’autres activités » (Margay), il est bien difficile de se passer d’une telle source d’énergie. Le Patro nous aide « à être plus responsable, à reconnaître les idées des autres et à leur être utile », confient encore ce « trio » bien soudé. 100_6135Et puis, il y a toujours des projets en route. Par exemple, « nous avons organisé des livraisons de petits-déjeuners à domicile dans Louvain-la-Neuve et participé à la réfection et l’entretien d’un bâtiment situé dans un parc naturel en Slovénie », précise Orignal qui ajoute que ce projet se poursuit encore cette année…

Le mot de la présidente : Sr Sandrine (Pika)

Comme sœur et présidente, j’essaie de favoriser l’esprit de famille en ayant un mot pour chaque enfant, pour leurs parents, pour les animateurs. Prési vice prési PatrpC’est un beau cadeau et un défi d’accompagner le staff dans la prise de responsabilité. On essaie de leur faciliter la vie au niveau de l’administratif tout en ne les tenant pas à l’écart. C’est une grande joie de voir des animateurs s’épanouir et prendre des projets en main.

JP Gallez