Assemblée Provinciale : à l’écoute des jeunes !

Plus de soixante sœurs salésiennes se sont retrouvées début novembre au lycée Don Bosco de Lyon pour leur Assemblée Provinciale. Leur Province est encore toute jeune : « Notre Dame des Nations » fête deux ans d’existence.

Sœur Geneviève Pelsser, Provinciale, a retracé les pas effectués au cours de ces deux années et l’accueil des Constitutions réactualisées en Belgique et en France.20171031_091041

Les projets communautaires sont articulés avec une vision du territoire

Nous avons ensuite pris connaissance des différents projets communautaires à travers trois critères :

L’engagement des communautés sur le territoire,
Vivre la différence,
Développer la pédagogie vocationnelle.
Nous avons analysé les projets communautaires selon les trois thématiques. Grâce à la dynamique mise en place par les différentes conseillères, nous avons passé un excellent moment de fraternité en prenant davantage connaissance des maisons, des réalités socio-culturelles et ecclésiales, des défis soulevés et des propositions parfois audacieuses.
La qualité de la parole, de l’échange, de l’écoute

Nous avons écouté une vidéo où quelques jeunes et adultes parlent de nous, nous interpellant sur notre mission.

« Nous avons besoin de votre présence… nous avons 23120276_482258995487762_1065662141789656237_obesoin d’un accompagnement ! Allez dans les lieux où vous n’êtes pas et où sont les jeunes… à l’aumônerie, nous avons des salésiens mais pas de salésiennes ! »
« J’ai visité l’oratoire à Turin, c’était super ! Je rêve d’un oratoire chez nous ! »
« Je crois très fort au Défi Citoyenneté ! Faîtes-vous connaître ! On ne vous voit pas assez ! Il faut communiquer davantage. »
« Les sœurs âgées portent des richesses qu’il est important de partager… Pourquoi pas des communautés intergénérationnelles ? »
Nous avons identifié les appels missionnaires : développer l’intériorité , nous rendre disponible pour l’écoute et l’accompagnement spirituel des grands jeunes ; rejoindre les plus pauvres ; être une présence éducative auprès d’eux, et auprès des migrants ; renforcer notre travail en réseau ; communiquer davantage notre charisme ; dynamiser les foyers d’étudiantes,…

Oui, nous avons vécu une belle rencontre, dans la profondeur, le respect, la joie…dans l’enthousiasme aussi car, comme quelqu’un le constatait : « Ce que nous sommes en train de vivre en assemblée… dans la qualité de la parole, de l’échange, de l’écoute… tout cela est déjà le terreau de la transformation de la province ! »
Sœur Marie-Bé Scherperel
Sœurs salésiennes de Don Bosco