« J’ai promis à Dieu, que ma vie jusqu’à son dernier souffle,

serait pour les jeunes les plus pauvres » (Don Bosco)

mission2

Les enfants et les jeunes sont le cœur de notre mission.

Avec l’amour préférentiel de Don Bosco et de Marie Dominique, nous nous consacrons aux jeunes les plus pauvres, c’est à dire à ceux et celles qui pour diverses raisons, ont le moins de chance de réussir leur vie et sont les plus fragiles.

Nous réalisons notre mission dans l’unité du charisme et le pluralisme des situations socioculturelles, avec cet esprit d’adaptation, d’audace et de créativité, qui poussait Don Bosco à aller toujours à la rencontre des jeunes.

« Moi, dit Jésus, je suis le bon berger : je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. » 

(Jn 10, 14-15)

À la suite du Bon Berger, nous accompagnons les jeunes sur les chemins de la vie et de la foi… L’originalité de la pastorale salésienne des jeunes est très bien exprimée dans la formule « évangéliser en éduquant et éduquer en évangélisant ».

Cette pastorale se vit dans toutes sortes de lieux de vie salésiens : internats, homes pour enfants, écoles, patros, centres de jeunes, centres de réinsertion pour enfants de la rue, présences dans des bidonvilles, à l’université…

Aussi différents que ces lieux puissent être, chacun a quelque chose d’une maison, d’une école, d’une paroisse et d’une cour de récréation … Ces 4 points sont l’armature du projet éducatif que chaque « présence » met en œuvre en fonction de sa nature et de ses destinataires.

Toute « présence » salésienne est une « école » qui prépare à la vie.

mission3

Elle propose des itinéraires de formation qui ont pour but la connaissance et le respect de soi, le développement de l’autonomie personnelle et du sens critique, l’acquisition de compétences professionnelles.

La vie en groupe permet aux jeunes d’apprendre à faire des choix, de mûrir en tant que citoyens responsables, ouverts et solidaires.

Toute « présence » salésienne est une « paroisse » qui éveille à la foi et qui accompagne le croyant en chemin.

Dans le respect de la conscience de chacun, elle se propose d’ouvrir les jeunes à l’expérience de l’amour du Christ afin qu’ils arrivent petit à petit à le connaître comme Celui qui donne sens à leur vie. Elle les aide à accueillir la vie comme une vocation et les accompagne dans la réalisation progressive de leur projet de vie.

L’évangélisation dépend en grande partie d’une bonne médiation culturelle qui assure une annonce compréhensible du message de l’Évangile. Elle est aussi étroitement liée au témoignage des adultes et des jeunes eux-mêmes. Le langage le plus efficace et le plus compréhensible est certainement la qualité des relations entre tous. Le quotidien, dans la spiritualité salésienne, est considéré comme le lieu privilégié de la rencontre avec Dieu. C’est là que s’incarnent les valeurs de l’Évangile.

Toute « œuvre » salésienne est une « cour de récréation » pour se rencontrer en amis et vivre dans la joie.

Le « vivre ensemble » avec les jeunes dans un climat de joie est une de nos grandes caractéristiques. Le théâtre, la musique, le sport, l’expression artistique … sont très valorisés dans les milieux salésiens. Une façon de valoriser les talents de chacun, de grandir dans la confiance et l’estime réciproque, de mieux rejoindre les jeunes pour les aider à grandir.

« Familiarité avec les jeunes, surtout en récréation. Sans familiarité, l’affection ne se prouve pas, et sans cette preuve, il ne peut y avoir de confiance. Qui veut être aimé doit montrer qu’il aime. Jésus-Christ se fit petit avec les petits et porta nos faiblesses. Voilà le maître de la familiarité ! Le professeur que l’on ne voit qu’au bureau est professeur et rien de plus ; mais s’il partage la récréation des jeunes, il devient comme un frère. »
(Don Bosco, Rome 1884).

<< Retour à la page  « QUI SOMMES-NOUS ? »