Vacance s golbacq article Copie de IMG_4330

Chronique de vacances salésiennes

« Le bon Dieu s’énervait dans son atelier » en voyant les sœurs Salésiennes en vacances à Golbach en Alsace. Il avait pourtant tout calculé pour qu’elles soient dans un certain style, et voilà que c’est la débâcle.2016-12-29-14-48-07

27 décembre : deux pionnières, Sr Amélie et Sr Valentine de Lille, débarquent sur la colline de Golbach. Les Salésiennes coopératrices qui les accueillent sont étonnées de voir des « jeunes sœurs ». Comme quoi cela existe encore !!!

Le lendemain, c’est au tour des communautés de Louvain-la-Neuve et de Farnières en Belgique d’arriver.
img_4331Elles souhaitent prévenir les pionnières et envoient donc un texto mais tombent sur le répondeur ! Ce n’est pas grave, elles sont certainement à la messe.En réalité, elles étaient en ballade en pleine contemplation de la beauté de la création…. C’est une autre façon de prier…. Et puis, là où nous sommes, de toute façon, il n’y a pas de connexion. Cela fait du bien d’être déconnecté, car nous voulons vivre de vraies vacances….

Le 29 vers midi, arrive la voiture qui vient de Lyon avec aussi Sr Anne-Marie de Thonon.2016-12-29-15-16-59

A peine le repas fini, et bien sûr la vaisselle, nous voilà parties au « Ballon d’Alsace ». Certaines font tout à pieds, mais pour un des « cabris », la montée est bien difficile. La solution est alors de faire de l’auto-stop pour rejoindre le second groupe qui, lui, est monté en voiture.img_4385

Là-haut, toutes s’écrient : « Mon Dieu tu es grand, tu es beau ! » « Merci pour la beauté de ta création !»

En début de soirée arrivent les dernières sœurs qui viennent de Bruxelles. Nous sommes en tout 16 sœurs. Il y a donc de l’animation dans la maison.

Pour le repas du soir, nous prévoyons une pierrade… mais catastrophes, les appareils font sauter les plombs ! Nous sommes donc obligées de cuire la viande à la poêle.

30 décembre : certaines décident d’aller à la messe et d’autres font une grasse matinée. 2016-12-30-11-29-22Ensuite, toutes nous allons voir le lac de Kruth avec sa cascade de Bockloch. Là encore certains « cabris » partent sur les hauteurs tandis que d’autres feront le tour du lac…. Quelle merveille !!!

L’après-midi est plus calme…. Autrement dit : nous restons à la maison….

Mais les langues vont bon train, les touches du piano résonnent, d’autres lisent ou jouent un jeu de société, d’autres encore s’amusent… La vie est belle.2016-12-31-10-21-28

Le 31, dernier jour de l’année…. Nous allons voir le mémorial d’Hartmannswillerkopf ou plus facilement dit « Vieil Armand ». Là, sur la colline plus de 30 000 hommes furent tués lors de la guerre 14-18. Nous sommes impressionnées de voir la réalité : toutes les croix, les tranchées. Nous visitons le site en silence et prions pour la paix et nous remercions le seigneur de vivre dans des pays en paix. img_4414

Sr Geneviève Pelsser, la Provinciale, nous rejoint pour le repas de midi. Pour profiter le plus possible de notre séjour, un groupe décide d’aller voir le Père Etienne Wolf à Landser et visite une collégiale sur la route ; 2016-12-31-14-54-47un autre groupe se dirige vers la ville de Colmar, mais sur la route, s’arrête au village préféré des Français en 2013 : celui d’Eguisheim : une merveille pour ses maisons en colombage, et très coloré en ce temps de Noël.  Sur le chemin du retour nous nous retrouvons à l’église de Willer-sur-Thur pour célébrer l’eucharistie.

En rentrant, nous nous préparons pour le réveillon. img_4418Au menu : raclette avec un petit vin, puis deux mages arrivent pour nous amener à Bethléem pour voir l’enfant Dieu. Ils nous font chercher un voyant d’Alsace dans toute la maison puis de jeux en jeux, nous arrivons enfin à la crèche. La soirée continue avec un beau temps de prière pour rendre grâce pour l’année écoulée, demander aussi pardon et confier la nouvelle année…. Il est minuit, nous nous embrassons, contemplons les quelques feux d’artifice lancée dans la vallée et la danse se prolonge jusqu’à tard dans la nuit. Nous sommes en vacances !img_4415

1er janvier : Bonne et heureuse année à toutes ! Malheureusement, tout à une fin, nous rangeons, nettoyons la maison, et, après encore un bon repas, chacune de nous retourne dans sa mission.

Finies les vacances, mais nous nous sommes enrichies de notre affection et nous continuons de dire : « La vie est belle avec les jeunes ».

Bonne Année 2017

Sr Geneviève Muller

Vous aimerez surement